Publié par

Cannabis et sexualité féminine

cannabidiol weed made in france livraison millesime art

Les consommateurs témoignent souvent d’une augmentation de la libido ou du plaisir avec le cannabis, mais peu d’études ont enquêté de manière objective sur la question.

Le journal Sexual Medicine fait paraître en janvier dernier les résultats d’une étude relative à l’expérience sexuelle féminine liée à la prise de cannabis. Très peu étudié, c’est principalement le rapport entre la consommation de cannabis et l’orgasme féminin que cette recherche met en avant. En ressort, significativement, une amélioration de l’expérience vécue par les femmes déclarant une consommation préalable à l’acte sexuel.

Professeure d’obstétrique et de gynécologie à l’Université Saint Louis dans le Missouri, Becky Lynn rapporte avoir rencontré bon nombre de patientes faisant usage du cannabis dans leurs vies privées, en lien avec des douleurs chroniques, des troubles de la libido, et autres difficultés intimes. S’appuyant sur ce constat, elle conduit une série d’entretiens auprès de 373 patientes – dont 176 sont consommatrices de cannabis – afin de déterminer l’interaction possible de l’usage de cannabis avec la satisfaction sexuelle, l’excitation, l’orgasme et la lubrification. En comparaison avec les femmes n’ayant pas déclaré d’usage de cannabis avant le rapport, les 176 consommatrices déclarent avoir : une expérience sexuelle plus satisfaisante à 68,5%, une augmentation de leur excitation à 60,6%, et une augmentation de leur orgasme à 52,8%. Concernant la lubrification, il semble par contre, n’y avoir aucun changement notable.

Il est important de préciser que les rares et récentes recherches sur cette thématique ne font état que d’expériences subjectives et de ressentis personnels. Cette étude, principalement qualitative, ne permet pas un décryptage précis des mécanismes neurobiologiques à l’œuvre qui expliqueraient cette maximisation du plaisir décrite par les femmes interrogées. Ce que le travail de Becky Lynn nous dit en revanche, c’est que la possibilité d’un usage thérapeutique du cannabis en lien avec des dysfonctionnements sexuels chez la femme est réelle, et sans doute même très proche.

Souce : Sexual Medicine – The Relationship between Marijuana Use Prior to Sex and Sexual Function in Women